La conscience intuitive extraneuronale : Un concept révolutionnaire sur l'après-vie enfon reconnu par la médecine par Jean-Jacques Charbonier

La conscience intuitive extraneuronale : Un concept révolutionnaire sur l'après-vie enfon reconnu par la médecine

Titre de livre: La conscience intuitive extraneuronale : Un concept révolutionnaire sur l'après-vie enfon reconnu par la médecine

Éditeur: Guy Trédaniel

Auteur: Jean-Jacques Charbonier


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Jean-Jacques Charbonier avec La conscience intuitive extraneuronale : Un concept révolutionnaire sur l'après-vie enfon reconnu par la médecine

Livres connexes

LE 15 DÉCEMBRE 2014 EST UNE DATE HISTORIQUE. Ce jour-là, l'hypothèse d'une conscience délocalisée, autonome et totalement indépendante du cerveau, est enfin reconnue dans une thèse de doctorat en médecine pour expliquer les expériences particulières vécues par certaines personnes ayant eu un arrêt cardiaque - les fameuses NDE (Near Death Experiences) mises en exergue par le Dr Raymond Moody voilà maintenant près de cinquante ans. Cette thèse, soutenue à la faculté de médecine de Reims par François Lallier et dirigée par l'auteur de cet ouvrage, a reçu la meilleure des récompenses, une mention très honorable et les félicitations du jury. Ce concept révolutionnaire, baptisé CIE (Conscience intuitive extraneuronale) et développé dans ce livre à travers des témoignages et expériences hors du commun, ne fait pas que donner un éclairage nouveau sur le phénomène NDE. Il permet également, et peut-être surtout, d'intégrer dans la normalité, avec une simplicité déconcertante, des phénomènes aussi « paranormaux » que la médiumnité, l'intuition, la prémonition, la télépathie, la décorporation, l'hypnose, le remote viewing ou « vision à distance » et autres perceptions connexes, dites extrasensorielles. Pour la première fois, un modèle logique, original et compréhensible par tous, permet d'expliquer ce qui, jusqu'à ce jour, a été violemment rejeté par la science matérialiste.